Langues pour le transport ferroviaire en Union européenne

Rédigé par administrateur 3 commentaires
Classé dans : Multilinguisme Mots clés : langues, trains, trains internationaux
TGV (origine : letelegramme.fr)

L'Union européenne n'est pas très vaste. Aller d'un pays à l'autre est plus écologique en train qu'en avion.

Mais il existe de nombreuses langues nationales : que doivent faire les conducteurs de train qui vont d'un pays à l'autre ? Quelles langues doivent-ils/elles connaître ? La langue du pays traversé ou une langue unique pour tout le monde ?

Les règles actuelles vont peut-être changer dans les années à venir…

Printemps 2023 : un article est paru dans le journal de langue anglaise "The Telegraph", qui indique que la connaissance de la langue anglaise sera bientôt obligatoire pour les conducteurs de train qui conduisent des trains inter-États dans l'Union européenne.

Cela fait suite à la publication (mai 2022) au Journal officiel de l'Union européenne d'une résolution sur le transport ferroviaire, qui n'était pas aussi impérative, mais qui allait dans le même sens. Et cette résolution (décembre 2022) est basée sur une étude de la Commission européenne (octobre 2021), qui traite de l'état actuel et des problèmes actuels du transport ferroviaire dans l'UE.

D'un document à l'autre, la pression pour imposer la langue anglaise est de plus en plus forte. Cependant, une telle imposition de la langue impériale créerait des difficultés et des dangers pour la sécurité des trains : tout le monde n'est pas d'accord, par exemple le syndicat français des cheminots CGT.

Pour en savoir plus, consultez les fichiers en français ci-dessous :

ConducteursDeTrains.pdf
ConducteursDeTrains.odt (Libre Office)

3 commentaires

#1  - Europanino a dit :

Il convient de ne surtout pas commettre a même erreur que pour l'aviation : en raison du manque de clarté de la langue anglaise, il y a très fréquemment de l'incompréhension entre pilote et copilote de langues différentes ou entre cabine de pilotage et tour de contrôle. Ceci cause de nombreux incidents et parfois de très graves accidents causant la mort de centaines de personnes. Avant de prendre une décision sur la langue à choisir pour les chemins de fer européens, examinons donc attentivement les différentes possibilités et optons pour la plus simple, la plus logique et la plus équitable : l'espéranto, que chacun peut apprendre dix fois plus vite (en moyenne) que toute autre langue européenne.

Répondre
#2  - Marillier a dit :

Evitons d'être envahi par le "globish", cet anglais plus que simplifié qui uniformise tout, alors que l'Angleterre ne fait plus partie de l'union européenne. Effectivement, l'espéranto, langue simple, facile à apprendre et qui met tout le monde sur un pied d'égalité peut être une langue commune, en plus des langues des pays traversés qui font le charme des voyages en train.

Répondre
#3  - clopeau a dit :

Comme il s'agit d'un vocabulaire limité, codifié comme dans les autres domaines techniques, à destination d'un personnel hautement qualifié, il faut logiquement s'intéresser à la facilité de mémorisation, de prononciation et de compréhension écrite et orale. Dans ce cadre, il a été démontré que les langues nationales ne sont pas performantes pour un usage international. En particulier l'anglais imposé dans l'aviation a été l'agent de nombreuses et parfois mortelles incompréhensions.
Il faut définir les niveaux de langues efficaces, en fonction de l'objectif poursuivi. Dès lors qu'il est constaté que l'enseignement d'une langue nationale, rendu obligatoire dans tous les états de l'UE ne résout pas les problèmes de communication dans les cas les plus cruciaux, il faut reconsidérer cette politique linguistique dispendieuse et inefficace et se tourner vers l' alternatives bien éprouvée. L'espéranto langue totalement phonétique, syntaxiquement régulière remplit parfaitement le cahier des charges.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est le sixième caractère du mot 7idanfg ?

Fil RSS des commentaires de cet article

Europokune.eu : site international (EO)
Europagemeinsam.eu : site en allemand (DE)
Europa-insieme.eu : site en italien (IT)
Europajuntos.eu : site en espagnol (ES)